Skyfall, mon avis. Mon blabla.

Publié le par blabladelalyceenne

Après Quantum of Solace, le plus vaseux de tous les opus de James Bond, j'étais très suspicieuse vis à vis de Skyfall.

J'avais tort. J'ai adoré, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. C'est le mieux noté des James Bond avec Daniel Craig sur Allociné, à juste titre (même si Casino Royale était très bien aussi)

Bref.

Le film commence comme les deux précédents, avec une course poursuite haletante qui débouche sur le traditionnel générique, avec la chanson Skyfall, interprétée par Adele. (mais les images et la musique ne collent pas, on dirait qu'ils ont fait ça au hasard...pas terrible !)

L'ensemble est bien mené, avec trois canons pour épicer le tout et attirer du public dans les salles.

 daniel-craig.jpg  Naomie-Harris-being-considered-for-James-Bond-23-role.jpg  berenice-marlohe-l-atout-charme-du-film.jpg 

 

Bien sûr, hormis le fait que Daniel Craig est orgasmique, le film en arrière plan est pas mal non plus. Avec un budget de 200 000 000 $, on est servis. Et VLAN, explosion, et BIM cascade spectaculaires. Les décors (surtout la Turquie et Shangai sont géniaux. Franchement, avec Daniel, les splendides Naomie Harris et Bérénice Marlohe, c'est que du bonheur visuel. 

La photographie est en mon sens très réussie. Cela dit, ça manque un peu de gadgets.

Ce James Bond révèle une facette surprenante du héros. Au fil des années, les James Bond deviennent plus humains, crédibles et réalistes pour le meilleur comme pour le pire. Mais à ma connaissance, Craig est le premier James Bond à pleurer. 

Une bonne surprise de ce film : Javier Bardem. Je n'ai vu aucune bande annonce avant, et je ne savais pas qu'il serait dans le film. En blond peroxydé complétement maboul, il m'a epoustouflée. Il est à fond dans son rôle avec son accent bizarre et ses mimiques de savant fou. Je ne savais pas qu'il était si talentueux. La scène où SPOILER ne lisez pas ça si vous n'avez pas vu le film, vous gâcherait la drôlerie de la scène : Il lui met les mains sur les cuisses avec un air sensuel trop BIZARRE et qu'il lui propose presque un plan cul (la salle était morte de rire) cette scène restera à jamais gravée dans ma mémoire et dans les an(n)ales. Javier Bardem en blond qui tripote le torse musculeux de Daniel Craig est simplement épique mais même pas hors de propos. (Mais que fait Penelope Cruz ?) J'ai trouvé ça absolument tordant. C'est carrément tordu, sale et bizarre dans tout les sens imaginables. Le point culminant c'est quand Raoul dit "Il faut une première fois à tout" et que notre James international réplique "Mais qui te dit que c'est la première fois ?".

L'autre révélation de ce film est bien sûr l'actrice eurasienne Bérénice Marlohe (à suivre !). Très sensuelle et puissante, une bonne James Bond Girl piquante mais sans plus (qui égalera Eva Green de toute manière ?)

Il y a également la belle Naomie Harris (vue en Calypso dans Pirates des Caraïbes) qui est pas mal, féline et mignonne mais pas inoubliable.

Cela dit, dans ce film les James Bond girls sont là pour faire la décoration. Elles sont belles mais ne font que passer, contrairement à Eva Green qui avait un rôle éminent. Même en 2012, elles restent des femmes-objets là pour contenter le public masculin et je trouve ça dommage.

La fin est épique, bien entendu, et m'a même arraché quelques larmes, fait rarissime. C'est probablement grâce à Daniel Craig, touchant.

 

MAIS (spoilers en gris) :

- Quand Eve revoit James, le fait qu'il soit tout content et pas fâché m'a un peu étonnée. "Lol tu m'as tiré dessus mais c'est pas grave j'ai rien senti et je t'en veux pas"

-L'espèce de garde-chasse un peu bonhomme et courageux qui connaît notre bon James depuis sa tendre enfance n'est pas un personnage très crédible.

-Ralph Fiennes ? Sérieusement ?

-C'est quoi cette manie de placer des petites blagounettes entre chaque situation dramatique ?

-Vous auriez pas pu éteindre la lampe de poche, inconscients que vous êtes ?

-Je n'ai pas très bien compris l'intêrét d'étrangler quelqu'un...sous l'eau.

-Quand James sort de l'eau gelée (sympa la lampe de poche qui marche sous l'eau) et qu'il doit faire un froid pas possible en écosse. Mais OSEF, c'est James Bond. "Lol j'ai mouillé ma chemise"

-On peut savoir comment Raoul s'est échappé et comment il a trouvé le temps de se sapper en policier ?

-Quand l'acheteur du tableau se fait défoncer la boîte crânienne par une balle venue de nulle part, les gens ne paniquent pas ? Et la chinoise regarde bien intensément et longuement, ses cheveux au vent, James, en face, alors qu'il en est un tireur potentiel...Sure.

-Quand un méchant tire sur tout le monde, les policiers (le petit personnel) peuvent mourir mais James Bond a une peau en Kevlar.

Bah ouais, c'est James Bond, tu peux pas test.

 

NOTE : 8.5/10

 

Hermione.

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Adelaïde 17/06/2015 11:46

Non mais attend, relis toi un peu quand tu écris des articles. Certes tu nous présente les bon et les mauvais côtés des sujets que tu abordés mais de TON point de vue, alors je pense que ce n'est pas la peine d'être hyper cassante envers certains film ou autre. Les personnes on travaillées en les faisant et on donc consacrés leur temps a cela, et pas juste pour ce faire clasher par toi alors respect un peu leur travail. On ne doit pas faire aux autres ce que l'on ne voudrait pas qu'on nous fasse, si c'était le cas on aurait beaucoup de choses à dire sur ton blog.